Vous avez choisi L’épanouissement et l’engagement? Vous avez perdu!

Vous avez choisi l’épuisement et le désengagement. Bravo!Vous avez gagné!

Vous avez gagné? Comment cela est-il possible?  Vous êtes conscient que l’épanouissement et l’engagement des employés est un parcours qui demande un effort incessant vers l’atteinte d’un but .

Le grand secret de la vie est de se proposer un digne but et de ne le perdre jamais de vue.

Les employés sont heureux s’ ils sont acteurs dans la création de leur avenir et dans celui de l’organisation.  Tout employé se sachant estimé aura la motivation de se dépasser et de participer à la création de quelque chose qui le dépasse.  Il se sentira épanoui.

Comment participer à l’épanouissement des employés?  Gestionnaires, soyez aguerris!

Allez-y : Pérennisez l’enthousiasme et l’engagement.

Votre but est de : Susciter l’épanouissement et l’engagement.

  • Produisez de la vitalité , les employés qui ont de la vitalité propageront leur énergie dans leur environnement, comme un virus.  Et vous savez quoi? Le virus est contagieux.
  • Encouragez le développement personnel et le développement de compétences, ce qui permet de croire en son potentiel.

Suggestions :

  • Rappelez aux employés que chaque action a une incidence positive sur la création de valeur, sur la satisfaction du client, sur l’amélioration des processus
  • Assumez certaines formations (financièrement), organisez des formations à l’interne, invitez des conférenciers autour d’un déjeuner, permettez un horaire flexible pour suivre des formations, organisez des échanges de postes (rotation) au sein de l’équipe et dans d’autres départements. Encouragez-les!

Alors, devenez le vecteur viral, propagez la vitalité!

Alors, pour guérir la maladie de l’épuisement et du désengagement, vous devrez composer un remède naturel, composé de quatre ingrédients bio.  Il est impératif que l’alchimiste en vous, lors de la préparation de son remède, mette en pratique les qualités suivantes:  l’authenticité, l’intégrité, la passion et  l’écoute.

Pour réussir le remède miraculeux, il faut mélanger les quatre ingrédients (bio – sans saveur artificielle) suivants, les quantités peuvent varier en fonction du résultat attendu.  Toutefois, la recette doit contenir les quatre ingrédients, veuillez noter que l’ordre n’a pas d’importance.

  1. Misez sur l’autonomie des employés

Suggestions :

  • Encouragez les employés à prendre des décisions concernant l’organisation de leur travail, les politiques et procédures dans l’entreprise. Ce qui leur donnera une perception de contrôle sur leur travail, et le sentiment que leur opinion compte. Ils auront l’impression de contribuer à la création de l’avenir et de participer à l’atteinte des objectifs de l’organisation. Encouragez l’initiative!

Vous pouvez aussi instaurer une devise à ce sujet : Pour faire mieux, il faut défaire!

  1. Toute information non-partagée est inutile.

Suggestions :

  • Toute action doit être accompagnée d’un pourquoi? Et d’une explication, d’un comment? Pourquoi les changements sont-ils nécessaires et comment s’intègrent-ils dans la poursuite des objectifs globaux ?  Les employés doivent avoir le sentiment que leurs actions et celles de la Direction ainsi que leurs efforts ne sont pas dignes d’ un coup d’épée dans l’eau.  En tant que Leader exceptionnel, vous écoutez vos employés, vous allez sur le terrain pour prendre le pouls et vous enquérir des bons coups..Et puis, toujours en temps que Leader d’exception, vous partagez l’information de chaque département et  comment chacun de ces résultats contribue à l’atteinte des objectifs et à la mission de l’organisation.  C’est ainsi que les employés obtiennent l’information nécessaire pour prendre leurs décisions, voient le résultat de leurs décisions (et ajustements à faire) et prennent des décisions dans un climat de confiance.
  1. Un impératif – Un code de civilité

Suggestions :

  • Un employé qui sait que la civilité est une valeur véhiculée au sein de l’entreprise se sentira en confiance. L’incivilité engendre l’incivilité et personne n’y gagne en plus de laisser des traces et de démotiver, elle mène à l’isolation jusqu’à l’épuisement professionnel.  Un environnement  où règnent la courtoisie, le respect de l’autre, la politesse et le savoir vivre sont des environnements où chacun s’investit dans la réussite et dans l’épanouissement.  Soyez clair dans vos politiques, l’incivilité, c’est tolérance 0, entre les employés et avec les clients et partenaires.  Établissez un code basé sur les préceptes suivants :
    • Respect
    • Collaboration
    • Politesse
    • Courtoisie
    • Savoir-vivre

et faites-le signer aux employés.  En cas de dérogation par un employé, prenez le à part et faites lui en part.

  1. Le dernier ingrédient..et non le moindre..Le feedback. C’est la touche finale pour le remède miracle! (voir article de feedback)

Le rôle essentiel de donner ou de recevoir du feedback, est de s’améliorer, d’apprendre, de devenir meilleur, de devenir un champion!

Toutefois, certaines règles s’appliquent quand il faut le donner:

  • Le but n’est pas de mettre la personne K.O., alors troquez vos gants de boxe pour des gants de velours.
  • Lorsque le feedback est donné suite à une erreur découlant d’un choix, les individus deviennent plus attentifs aux conséquences de leur choix. Ce type de feedback est donc plus efficace.
  • La planification de rencontres régulières de débriefing sur la performance est plus efficace. Le feedback est plus significatif lorsqu’il englobe plusieurs résultats (et non à chaque « tâche ») et est moins stressant pour celui qui le reçoit.
  • Le feedback basé sur la comparaison entre pairs n’est pas efficace, à moins que la personne qui le reçoit ait Mohamed Ali comme modèle!

Suggestions :

  • Vous avez votre objectif en tête
  • Vous créez le rapport avec la personne
  • Vous ne vous en tenez qu’aux faits
  • Vous êtes objectif (la subjectivité n’a pas sa place)
  • Vous êtes clair, précis et intègre
  • Les jugements, c’est pour un procès..pas pour un feedback
  • Vous êtes un coach, pas un bourreau
  • Vous invitez la personne à donner son avis et vous l’invitez à faire un plan d’amélioration
  • Vous vous abstenez de conseiller, les conseils, ce n’est pas du feedback
  • Votre non-verbal parle, prêtez y attention!
  • Vos mots sonnent, ne les faites pas résonner!
  • Vous êtes en mode écoute

En résumé: Suscitez la vitalité, soyez le vecteur virulent, encouragez l’autonomie et la prise de risques,  partagez toute information utile à la prise de décision des employés, faites preuve de civilité, devenez un modèle et donnez du feedback – Vos mots doivent s’entendre –  clairs et précis –  sans résonner et permettre un apprentissage.

Construisez un avenir meilleur où chacun peut s’épanouir!

mots d’élégance

Un NON assaisonné de civilité contente plus qu’un OUI de mauvaise grâce

La conscience est à la base de la civilité

J’aime mon travail. Je me sens responsable de mes employés qui me sont si fidèles

Les gagnants seront ceux qui restructurent la manière dont l’information circule dans leur entreprise

Soyez une voix, pas un écho

Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris

Nous avons tous besoin de personnes qui nous donnent du feedback. C’est comme cela que nous nous améliorons

Donner l’exemple n’est pas le principal moyen d’influencer les autres, c’est le seul moyen

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde

Ne cherchez pas la faute, cherchez le remède